· 

Artportrait d'une Musicienne: Béatrice Muthelet, Alto, Viola

Béatrice Muthelet, Alto viola

 

Biographie/Biography  Béatrice Muthelet, alto

 

L’altiste franco-allemande Béatrice Muthelet passe son enfance à Düsseldorf, où elle commence l’étude du violon à l’âge de sept ans auprès d’un professeur géorgien, Alexij Burduli. En 1987, sa famille s’installe en Israël, où elle intègre la Thelma Yelin High School of Arts et la classe de violon de Haim Taub. Elle est alors boursière de l’American Israël Cultural Foundation. Elle participe aux master-classes d’Isaac  Stern, Shlomo Mintz et Itzhak Perlman, qui auront une grande influence sur son évolution musicale.

À l’âge de dix-neuf ans, elle décide de se consacrer à l’alto, entre à la Julliard School de New- York, puis à l’invitation de Pinchas Zukermann elle rejoind sa fameuse classe de violon de la Manhattan School of Music, dont elle est alors la seule élève altiste.

À vingt-deux ans, de 1997 à 2001 elle étudie à la Karajan Akademie, puis intègre l’orchestre philharmonique de Berlin. Avec d’autres membres de l’orchestre, elle fonde le quatuor Breuninger, avec lequel elle se produit de 1995 à 2000, avant d’être nommée alto solo du Mahler Chamber Orchestra http://mahlerchamber.com

(vous pouvez continuer a lire ce biographie de Béatrice au bas de la page )

 

Béatrice Muthelet Alto, portrait photographe Yvelines

Alors, Béatrice... Tu es née en France et est parti pour tes études d’alto en Israël à 20 ans. Tu devais donc déjà jouer depuis un certain temps de cet instrument.

Quand as-tu commencé à jouer de l’alto ? As-tu choisi l’instrument toi-même ou bien as-tu commencé par le violon et choisi ensuite l’alto car il te convenait mieux ?

 Je dois dire que je n’ai pas commencé l’alto pour un réel motif artistique , le coup de foudre pour le très beau son de l’alto est venu plus tard , quand j’étais déjà dans ma vie professionnelle .. au départ j’ai fait du violon, jusqu’à l’âge de 20 ans .  A l'époque je sortais avec un violoniste , très talentueux ( qui est devenu par la suite violon solo du philharmonique de Berlin ) -je n'avais pas le niveau au violon de me produire avec lui, en musique de chambre, la compétition au violon est très forte ... par contre je trouvais que les altistes avec lesquels il jouait étaient d’un niveau exécrable et je m’étonnais de ça . Il disait, oui mais que veux tu , il y a très peu de bons altistes - les gens qui jouent bien veulent tous jouer du violon, c’est à dire la mélodie , ils ne veulent pas accompagner. Je me suis dit : il y a une faille dans le marché là , il y a une niche d’autant plus que l’alto a beaucoup de mélodies à jouer aussi et est tellement important dans l’harmonie et peut à lui seul créer toute l’ambiance d’un passage , justement par la couleur de son son ... donc je me suis dit : je me lance et je vais en plus montrer que l’on peut jouer l’alto de manière virtuose aussi ! Aujourd’hui je ne m’imagine pas avec un autre instrument .

Et oui je suis née en France , à Strasbourg !

Savais tu déjà que cela serait ton métier ou bien tes parents t’ont-ils guidé dans ce choix ?

 J’ai été guidée par les parents c’est sûr . Ils ne sont pas musiciens mais grands amateurs de musique classique .. Ma mère m’a poussé dans le sens où elle a tout fait pour dénicher les meilleurs profs partout où on habitait , à surveiller que je travaillais tout les jours, à me procurer de bons instruments de musique et à m’envoyer dans des stages et des colonies de musique pendant les vacances .. mais avec tout ça , si l’enfant n’a pas de talent et de désir par lui même ,ça n’aboutit pas. D’autant plus que j’ai vu mes frères et sœur abandonner à l’âge de l’adolescence alors qu’ils étaient aussi » soutenus «  que moi . J’ai eu par ailleurs la chance d’intégrer , en arrivant en Israël , un lycée musical , j’étais donc entouré d’autres enfants musiciens comme moi et ça a beaucoup aidé pour la motivation et l’émulation. Donc oui , je me suis vu prendre ce chemin relativement jeune , on rêvait tous d’être solistes ou d’intégrer un grand orchestre , nos héros étaient des musiciens,Yehudi  Menuhin , Glenn Gould , Karajan ...zz
Béatrice Muthelet Alto, portrait photographe Yvelines

 

Tes parents sont français et allemand. Quelles facettes de ton caractère sont plutôt françaises et lesquelles plutôt allemandes ?
Quelles sont d’après toi les différences majeures entre les cultures musicales allemande et française ?
 Oui je suis définitivement un mélange .. J'y pense souvent car je me sens à l'aise dans les deux " identités", allemande avec les allemands et française avec les français et pourtant j'ai aussi une distance par rapport aux deux , car je vois bien les défauts . Je dirais que j'ai un côté rigoureux et organisé qui me vient sans aucun doute de ma mère - mais je me le vois reprocher aussi parfois , d'être trop perfectionniste et de ne pas lâcher quelque chose jusqu'à ce que ce soit réglé .. En mon sens ! Comme pour tout , c'est quand on tombe dans l'excès que les choses deviennent problématiques ! 
Mais j'adore aussi la mentalité plus légere ,charmeuse et frivole ( désolée de tomber dans les clichés, mais c'est vrai!) des français - il y a un côté plus laisser-aller et laisser- faire chez les latins et je trouve que c'est un parfait antidote pour moi! J'ai eu plus de mal à "lâcher " la rigueur justement et je n'ai pas réellement vécu en France jusqu'à mon âge adulte - mais maintenant cela fait presque 13 ans que je vis à Paris et je m'y fais , j'ai appris à décrypter et j'aime le côté nonchalant et finalement plus intuitif des français ... Néanmoins, En musique je pense que l'avantage est clairement chez les allemands , malheureusement il faut dire que même si la sensibilité et la fantaisie sont essentielles chez un musicien , sans rigueur et sérieux on ne s'en sort pas et on ne sert pas la musique . C'est un travail minutieux et méticuleux qui est transmit et promulgué chez les professeurs en Allemagne . Ils sont largement en tête à ce niveau là et plus respectueux envers les traditions . La preuve est que les orchestres allemands et autrichiens sont à la pointe des orchestres dans le monde , il y a une culture de jeu inégalée. Et souvent , les français qui réussissent dans le domaine de la musique classique sont passés par la case Allemagne dans leur apprentissage, c'est un fait ! 
 A propos du monde de la musique justement…..La musique classique a une image un peu poussiéreuse ce que tu n’es pas.
Fais-tu partie de l’espèce rock&roll de la musique classique ou est-ce juste l’image qu’ont beaucoup de gens de la musique classique qui est erronée ?
 Je pense que la profession semble poussiéreuse car nous jouons des œuvres pour la majeure partie , du passé . Les compositeurs les plus joués et les plus aimés sont mort il y a 100 , 200 ou 300 ans .. Donc notre travail quotidien consiste à réviser à étudier et à réinventer des œuvres de notre passé , alors oui , cela peut sembler anachronique mais ce sont des œuvres de génies .. Et on ne se lassera jamais de les entendre , tout comme on se lassera jamais de contempler des œuvres de Rubens ou Picasso , ou de lire des œuvres de Victor Hugo . Certes , ça ne touche pas un immense public , ça ne touche certainement pas les masses mais ça n.a jamais été le cas . Les œuvres de Mozart n'ont pas non plus été écouté par le peuple mais plutôt par l'aristocratie et les bourgeois ! Le peuple écoutait de la musique folklorique ( la pop aujourd'hui ) et encore !... Tout le monde ne va pas au musée et tout le monde ne lit pas de la littérature . Je ne suis pas inquiète comme certains de la disparition de la musique classique , je joue devant des salles combles partout dans le monde. Il y a un public pour ça! 
Quant aux musiciens , peu nombreux sont ceux que je qualifierai de poussiéreux. Comme dans chaque profession , il y a des gens qui sont plus obsessionnels que d'autres , qui sont moins ouverts d'esprit et qui restent  figés dans une adoration un peu austère ou étroite de la profession , mais c'est plus lié à leur caractère qu'à la profession.. La musique n'a rien à voir avec ça, les gens dans mon entourage sont pour la plupart des gens comblés par leur métier et donc des gens plutôt sereins et heureux dans la vie qui aiment profiter des voyage et de l'excitation que les nombreux concerts nous procurent , qui aiment les restaurants , les sorties,  les voyages et les rencontres avec des musiciens du monde entier , c'est une grande famille internationale en fait ... Et plus que dans n'importe quel autre domaine , dans l'art , les classes sociales disparaissent car seul le talent compte. Si ça , ce n'est pas moderne!?
Quand as-tu fumé ta première cigarette ?
J'ai fumé ma première cigarette à 14 ans.
  Je t’ai forcée aussi à poser en fumant. J’en suis désolée mais, aussi bizarre que cela puisse paraitre, cela te va bien. J’ai arrêté moi-même il y a 8 ans. J’ai remarqué que tu ne fumais pas beaucoup.
Vas-tu arrêter de fumer ?  Tu ne m'as pas forcée d'ailleurs pour les photos , c'est juste que je ne voulais pas forcément combiner alto et cigarette! Je ne fume pas en jouant ... Mais je sais bien que c'est photogénique et sans aucun doute ,ça me détend , c'est bien pour cela que je fume.. J'ai toujours fumé peu car il me semble que je le savoure plus que c'est une nécessité . Les seuls moments où je n'ai pas fumé étaient quand j'étais enceinte . Je m'autorégule naturellement il semble , si je fume trop dans une soirée , je n'ai pas envie de fumer le lendemain - je pense que je fume en moyenne entre 3 et 5 cigarettes par jour . Pour l'instant , je n'ai pas envie d'arrêter.. 

Quel est ton plaisir coupable ? (le miens est de regarder « the voice » avec un bol de chips ou lorsque je suis en Hollande de manger un hareng dans la rue) 

Je pense que mon péché mignon , c'est justement la cigarette car je sais bien que ce n'est pas excellent pour la santé et pourtant je persiste! J’aime aussi beaucoup regarder les séries ( Homeland, Orange is the new black, Westworld, handmaids tale, le bureau des légendes, the crown  etc - c’est un passe temps idéal dans les transports , taxi , avion , train... chambre d’hôtel.. en ce qui concerne la nourriture , ce que je préfère c’est tout ce qui ressemble de loin ou de près à une nouille - que ce soit les pâtes italiennes ou les soupes de Udon japonaises , j’ai du mal à résister . Et par périodes , j’adore lire les magasines trash genre voici où Closer pour lire les potins et voir ce qu’on porte dans la rue, ce qui est branché - ça me maintient bien informé pour ce qui est trendy ou pas! Mais heureusement je me lasse vite! 
Quelle est ta couleur favorite et ton numéro fétiche ?  Le chiffre 8 et le bleu .. toutes ses teintes bleu ciel , bleu turquoise , bleu vert , bleu gris , bleu Klein 
Quelle est la première chose que tu fais lorsque tu reviens d’un concert ? Et la seconde ?
 Après un concert , si je suis seule - un verre de vin blanc bien sec et bien froid sur ma terrasse ou sur un balcon .. si je suis avec des amis - c’est pareil !! J’aime bien être dehors , prendre l’air . J’aime aussi parler du concert avec les amis après , vérifier qu’on a vécu la même chose ... comparer les notes , les trucs qui allaient ou qui n’allaient pas , parler du chef d’orchestre , si il y en avait un , des tempis qu’on a pris , de l’acoustique de la salle .. mais généralement cela prend 5 ou 10 minutes puis on passe à autre chose !! 
Qu’aimerais tu accomplir dans le futur ?
 Bizarrement , plus que jamais , j’ai l’impression que suis en train d’accomplir mes projets , je sens qu’en ce moment je suis assez proche de mes désirs et qu’il n’y a pas beaucoup de choses qui m’empêchent de les accomplir - c’est un assez bon moment et j’espère que ça va continuer.  Je veux me perfectionner sur mon instrument , je me pose des nouveaux défis tout le temps - par exemple jouer plus en solo , avec orchestre - je voudrais maîtriser ça et pour cela il faut que je m’exerce à le faire . Autrefois , cela me semblait être une montagne insurmontable mais aujourd’hui c’est à ma portée et j’ai très envie ! Il est temps, à mon âge! Je voudrais pouvoir jouer plus par cœur , donc je m’exerce , tout les jours , à jouer des morceaux par cœur , apprendre des suites et sonates de Bach bout par bout - c’est comme du training mental. 
Je voudrais être un socle dans la vie de mes enfants , non pas que je pense qu’ils sont mon accomplissement - mais je ne veux pas les empêcher de eux , s’accomplir , de leur donner cette force . Et j’aimerais être un peu plus organisée avec l’argent , je suis très organisée dans tant de domaines de ma vie mais tout ce qui est matériel est un grand bazar car je refuse d’y consacrer du temps ou de la pensée ! 

Quel instrument aimerais tu apprendre à jouer juste pour t’amuser ? (moi ce serait la batterie mais que mes voisins ne s’inquiètent pas je ne vais pas le faire….)

J’aimerais bien savoir jouer du piano , la polyphonie me manque dans mon instrument , pouvoir toute seule la créer c’est pouvoir se faire pleurer encore plus facilement .. quand je dis pleurer je veux dire être plus près de ses émotions , pouvoir jouer plusieurs voix en même temps c’est comme avoir un orchestre au bout des doigts..
Samedi ou dimanche ?  J’aime le samedi , car c’est repos mais les magasins  sont encore ouverts et puis on a perspective du dimanche après ..
Vin blanc ( Meursault), après rouge et après bière - j’aime tout les alcools sauf les sucrés ;-)
Que ferais tu avec 1 million d’euros ?   Avec un million d’euros je m’achèterais une maison en France , dans le sud , quelque part où il fait chaud et entouré d’arbres et si possible une rivière ou un lac - j’aime la nature plus que tout , j’aime vivre dehors - j’aime sentir les arbres , l’herbe , la présence des animaux - je suis très romantique dans le sens romantisme allemand... j’aime la nature , la force de la nature et sentir que je suis qu’une petite part d’une grande force cosmique qui me dépasse .. :-) 
As-tu déjà eu envie de fracasser ton alto sur la tête de quelqu’un durant un concert ? 
 Je n’ai pas essayer d’écraser mon alto sur la tête de quelqu’un , j’aime trop mon instrument mais c’est sur qu’ils y a des situations frustrantes parfois - je n’ai pas beaucoup de patience avec les gens qui n’écoutent pas . En musique , les gens qui n’écoutent pas et jouent tout seuls sans tenir compte de ce et ceux qui les entourent sont une plaie , car tout le plaisir et le SENS de la musique , c’est d’échanger sur scène , de partager, c’est un dialogue - c’est comme parler avec quelqu’un qui regarde au dessus de votre tête , qui parle sans arrêt et n’écoute aucune des réponses que vous lui donnez .. un cauchemar . Souvent ce sont aussi de grands donneurs de leçons car comme ils n’entendent pas , ils ne se remettent jamais en question. Dans mon expérience , cela ne sert pas à grand chose de discuter car ils n’ont jamais tort ;-) donc il faut se détacher émotionnellement et éviter de recroiser leur chemin!

 

Béatrice Muthelet Alto, portrait photographe Yvelines viola
Quel est ton restaurant favoris et pourquoi ?   J’aime beaucoup Sanukya , un bar à Udon près du Palais Royal à Paris , je n’ai jamais été déçue par la nourriture la bas , mais c’est du street food en quelque sorte . Autre fois j’adorais Le villa Gallici , un relais château à Aix en Provence , qui avait une terrasse magique sous les platanes et où l’on mange des délicieuses salades niçoises ou melon au jambon de pays . On y entrait en longeant un chemin bordé de lauriers en fleur .. malheureusement c’est devenu très chic et le décor très blanc - avec 3 serveurs par table qui vous observent constamment par dessus l’épaule , alors non merci , le charme s’est évaporé. 
Mais j’aime beaucoup Aix en Provence et son cours Mirabeau et la vieille ville et ses restaurants sur les vieilles places près des fontaines .
Quelle musique écoutes tu à fond dans ta voiture ? A cause de ma fille aînée qui a 16 ans j’ai découvert le rap français et le rap en général - j’adore , ça a un côté trash , rebelle et honnête que j’aime bien ( je résume un peu ma fille là !) - j’aime aussi toutes les chanteuse qui crient un peu genre Alanis Morissette , Amy Winehouse , Lady Gaga - et oui , j’aime beaucoup les écouter fort dans la voiture , malheureusement j’ai vendu toutes mes voitures et je ne conduis plus beaucoup .. vélo métro Uber , et mes jambes- c’est la vie à Paris ! 

Dernière question. Qui est ton modèle? 

En termes de modèles, j'admire toutes les femmes qui parviennent à conjuguer carrière et enfants et qui ne nient pas leur féminité dans le processus ... c'est une tâche difficile et je viens de voir un fascinant documentaire sur l'actrice hollywoodienne Hedy Lamarr, qui a réussi à être glamour, avoir des enfants, épouser beaucoup d'hommes et était extraordinairement intelligente! Elle a inventé le hopping radar pour la marine américaine, une technologie qui est à la base du WiFi aujourd'hui. Malheureusement, elle a bien sûr été brimée pour son intelligence et n'a finalement pas obtenu un sou ou une reconnaissance, mais elle a tout de même essayé. J'admire les femmes qui étaient en avance sur leur temps, ignorant les limites de la société de leur temps et qui vivent leur vie comme elles l'entendent. Etty Hillesum est une autre femme très inspirante pour moi - être en contact avec ses sentiments et ses croyances les plus intimes, même si elles étaient déplacées ou dérangeante et simplement être courageuse.

 

Une artiste hors du commun

 

«Une musicienne exceptionnelle, alliant grâce et finesse, toujours à l’écoute de ce qui

l’entoure, un trésor pour chaque ensemble auquel elle se joint».

 

Simon Rattle

 

 

 

https://beatricemuthelet.wordpress.com

Béatrice Muthelet fait partie des membres fondateurs de l’orchestre du Festival de Lucerne créé par Claudio Abbado et est régulièrement invitée en tant qu’alto solo par l’orchestre de la Scala de Milan, l’orchestre de la radio suédoise, l’orchestre philharmonique de Munich, le Gewandhaus de Leipzig…

Béatrice Muthelet forme en 2002 avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon et Aki Saulière le quatuor Capuçon qui a été invité dans les salles les plus prestigieuses d’Europe (Musikverein de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Salle Pleyel à Paris…). Ils ont enregistré le quintette de Brahms avec le clarinettiste Paul Meyer chez EMI.

Béatrice Muthelet a pour partenaire de musique de chambre Hélène Grimaud, Nicholas Angelich, Itamar Golan, les membres des quatuors Hagen et Alban Berg, Ian Bostridge, Thomas Quasthoff, Martha Argerich, Steven Isserlis, Christian Tetzlaff, Victoria Mullova, Joshua Bell,  Maxim Vengerov  et le clarinettiste et compositeur Jörg Widmann.

Béatrice Muthelet se produit sur les scènes du  monde entier, de Sydney à Tokyo, New York à Pékin, et dans les  festivals de Verbier, Bel Air, Schubertiade Schwarzenberg, Wiener Festspiele, Salzbourg, Edimbourg, Heimbach, Aix-en-Provence, Rolandseck, Newport, Lucerne, Ravinia, Jérusalem Music Center,  Lincoln Center de New York, Festspiele de Berlin…

En 2013, Béatrice Muthelet a joué en solo avec la compagnie Sasha Waltz, dans une chorégraphie créée à Calcutta, et reprise en Allemagne et en Italie.

Depuis 2014 Béatrice Muthelet participe à titre bénévole au projet Fous de musique https://www.facebook.com/Fdemusique qui propose des concerts de musique classique gratuits aux publics empêchés. Elle revient juste de Jordanie jouer pour les réfugiés https://www.facebook.com/concertsforaworldinmotion/

En Mars 2017 est sorti chez Telos, son premier album solo composé de l’intégrale des oeuvres pour alto de Harald Genzmer avec le pianiste  Oliver Triendl.

 

Reactie schrijven

Commentaren: 0

Yvelines

Artportrait , spécialiste de Portraits d'Art ,Yvelines

Les images énigmatique de Claudine Grin d’Artportrait sont intriguant et ressemblent à des peintures d’anciens peintres Néerlandaise.

Ce ne sera pas une coïncidence car Claudine est également Néerlandaise.

Les belles compositions, avec des couleurs ternes, permettent au spectateur de circuler dans l’apparence accrocheuse des modèles.
Un sentiment d’intimité et de nostalgie parle à travers son art.

Artportrait  Photographe Yvelines



Photographe Portrait Yvelines, spécialiste portrait Yvelines, photographe publicité Yvelines, Photographe Yvelines, photo Yvelines, portrait Yvelines, photographe Montfort l'Amaury, photographe Méré, Photographie Yvelines, photo portraitist, portraitiste